dimanche 4 avril 2010

Délicieuse pourritures - Joyce Carol Oates




Délicieuses pourritures
Joyce Carol Oates
Éditions J'ai lu
2005
125 pages



__________

Mon premier Joyce Carol Oates. J'ai eu un peu de mal avec le sujet, je l'avoue, mais une chose est sûre, ce récit ne m'a pas laissée indifférente.

Jeune étudiante universitaire en mal d'amour et d'attention, la vulnérable Gillian va tomber sous le charme de son professeur de Lettres et de Poésie et nouer des liens biens particuliers avec cet homme et sa femme, Dorcas. Cela se passe en 1975-76 et se déroule sur le campus d'une université du Massachusetts.

Un résumé bref pour un livre très court, un récit prenant, qui m'a touchée et piqué ma curiosité.

L'homme, répugnant de par son apparence, attise tout de même le désir de toutes les étudiantes. Sa femme, Dorcas, intrigue, ne laisse personne indifférent. La frêle Gillian fera tout ce qui est en son pouvoir pour se faire aimer du couple telle qu'elle n'a pu être aimée de ses propres parents. Je ne veux en dire plus de peur de voler le "punch" et je vous laisse le plaisir de découvrir le reste.

J'ai trouvé que la force de ce roman est d'être bref, de ne pas s'étendre inutilement et de présenter au lecteur, juste ce qu'il faut de détails pour nous faire passer un message: nous sommes tous des bêtes, au fond.  Aussi intelligents pensons nous être, un jour où l'autre, notre nature bestiale reprend ses droits peu importe cette intelligence. Car le charme lyrique du professeur n'existe finalement qu'à dessein de ce qu'il veut bien obtenir et disparait aussitôt le bien acquis...

Par contre, je n'ai pu m'identifier à aucun personnage, d'où une certaine lassitude survenue très tôt dans le roman.  Mais, en dehors de cela, du point de vue rhétorique, ce fut une très belle lecture !!! C'est un roman plein. Plein d'émotions, de vérité, de drame, de conscience et tout de même très plaisant à lire malgré tout.

Merci beaucoup à Pickwick, qui nous donne son avis ici, de m'avoir donné envie de le lire.

Note personnelle : 7/10


6 commentaires:

Pickwick a dit…

A y réflechir, je crois que cette "distance" avec les personnage est un truc qui me plait finalement ! Et j'ai trouvé aussi que les passages dans les cours de littérature ne sont pas les meilleurs ! J'ai l'impression que tu as eu une lecture forte quand même ? J'espère que tu ne la regrette pas trop !

L'Ogresse a dit…

Il est dans ma LAL (Merci Pickwick) mais peut-etre que sa lecture n'est pas si pressee finalement...

Gabrielle a dit…

@ Pickwick - Oh non je ne le regrette pas du tout !! J'ai vraiment été surprise par ce roman superbement construit. Merci beaucoup de m'avoir fait faire cette découverte. J'ai hâte au prochain Oates :))

@ L'Ogresse - Je crois que tu peux le lire avec empressement. Il se lit très vite et c'est une lecture très forte. Un roman superbement construit. Mes goûts sont très personnels (comme tu vois, Pickwick a adoré) donc, moi je l'essaierai à ta place (surtout si il est déjà dans ta PAL, saute dessus !)

Marguerite a dit…

J'avais noté après avoir lu "Sexy" de la même auteure. Malgré tes quelques réticences, tu me donnes envie de le lire.

Gabrielle a dit…

@ Marguerite - Tu peux le lire sans crainte, je crois que plusieurs personne ont aimé. Et toi as-tu aimé Sexy ?

Confiteor de Jaume Cabré a dit…

J'ai bien noté ce titre. Il a l'air spécial :)